Bonnes révolutions 2022

★ LETTRE DE JEAN

À Forest, le 14 janvier 2022

Madame/monsieur le public,

 

je te fais une lettre

que tu lirais peut-être

si tu avais le temps.

Une lettre pour te souhaiter un monde où y’a d’la joie

(bonjour bonjour les hirondelles)

un monde où on s’habille de nos rêves, à regarder la vie tant qu’y en a.

Un monde où le ciel flamboie et où l’amour sera roi.

+ Je nous souhaite de résister aux haines visqueuses et aux indifférences ricanantes

(Résiste, va ! Refuse ce monde égoïste.)

 

Avant Noël

fut annoncée une (re)fermeture des lieux culturels

plus brillante et plus belle

pour une autre étincelle.

J’avoue j’en ai bavé de stupéfaction, pas vous ?

Après la magnifique mobilisation citoyenne du 26 décembre

(en mode Singing in the rain)

la décision fut déboutée par le conseil d’État rapidou.

(Alors, on danse !)

Nous sommes donc toujours là

(prêt.e.s à foutre le souk et tout le monde est ccord-d’a)

OUVERTS

au milieu de cette société QR,

et même si, concernant l’avenir, on a dans nos bottes des montagnes de questions,

on est bien décidé.e.s, en tant que travailleureuses de la culture, à faire ce qu’il faut pour qu’autour de nous ça chantonne, ça chaloupe, ça chahute, ça chamboule et ça chavire.

 

2022 bisous.

 

Jean Brass & team

 

P.S. Le/la preums qui a répéré toutes les références gagne un mars glacé et une place pour le concert de son choix au BRASS :-)

 

👀 Petit coup d’oeil dans le rétro 👇


 
 
▶︎ Voir la lettre complète ici
 
▶︎ S’abonner aux lettres de Jean