Mars attacks ! 💫 🪐 ☄️

★ LETTRE DE JEAN

Forest, le 1 mars 2024

Ma comète, mon système solaire,

Ça gaze ?

De retour d’une odyssée dans l’espace pour un stage d’arts martiens en non-mixité choisie, je reprends viteuf ma plume pour t’écrire un mot (ma grand-mère n’est pas morte et j’ai encore le feu 🚀).

Mars fonce droit sur nous avec son printemps, son ramadan, et par ici, une scintillante constellation d’événements. (note pour plus tard : mollo sur le lyrisme.)

Moi ce matin, j’ai envie de te montrer le BRASS en vue satellite : imagine une petite patate qui clignote et qui ondule. En t’approchant, tu aperçois une scène avec un concert-ovni, des gosses qui filent à travers le bâtiment comme des fusées, des espaces et des temps de décompression, des papotes avec le public / en équipe où ça sonde l’air du temps (ça cause d’appropriation culturelle, de sans-chez-soirisme, de violences sexistes et sexuelles, de la place de la nature en ville…). Au milieu des trajectoires, des téléscopages et des révolutions, une machine à café autour de laquelle tout ce gloubiboulga percole. Pour le détail de ce qui s’y passe (j’oublie toujours qu’on est là pour ça), tu peux voir plus bas.

Sans vouloir tirer de plans sur la moquette, je pense que quand tu recevras cette lettre, je me serai de nouveau éclipsé·e quelque part dans le cosmos (on me propose un stage « pole dance et méditation transcendantale » dans un nid à poussières d’étoiles). Tiens-toi prêt·e à recevoir une attaque sauvage de bisous propulsés depuis là-haut  💫

Ton hamsteroïde

▶︎ Voir la lettre complète ici

▶︎ S’abonner aux lettres de Jean