De la brasserie au BRASS, un peu d’Histoire…

1862
Lambert Wielemans et Ida Constance Ceuppens reprennent un commerce de bière.

1879
Après le décès de Lambert, Constance et ses fils achètent à Forest un terrain près d’un chemin de fer pour construire leur propre brasserie. Le terrain se situe au-dessus d’une nappe phréatique qui sera utile pour alimenter la production en eau.

1881
Inauguration du premier bâtiment brassicole près du chemin de fer.

1882
Un grand parc artificiel liant Saint-Gilles à Forest ouvre ses portes au public tout près du terrain des Wielemans. Financé par Leopold II, il est d’abord nommé Parc du midi, avant de prendre le nom de Parc de Forest à partir de 1913.

1883
Constance Ceuppens décède à son tour. Les fils gardent le double nom Wielemans-Ceuppens pour lui rendre hommage.

1889
Les Wielemans achètent le bâtiment de la Caisse Générale d’Epargne et de Retraite (CGER) situé place De Brouckère et en font le Café Métropole, futur Hôtel Métropole. La façade de la CGER sera acheminée sur le terrain de Forest et apposée sur un bâtiment de bureaux. Ce nouveau bâtiment est communément nommé Métropole.

1900—1960
Âge d’or de l’entreprise Wielemans qui devient la brasserie la plus florissante d’Europe. Elle s’étendra sur près de 4 hectares.

1902
Une deuxième salle de brassage est construite équipée de machines frigorifiques pour la production de bière à basse fermentation. Le bâtiment se nomme aujourd’hui BRASS.

1930
Construction de la troisième salle de brassage par l’architecte Adrien Blomme. C’est son nom qui sera choisi pour le bâtiment.

1940
Contrainte par l’occupation allemande de produire une bière inférieure en qualité, Wielemans dépose la marque Wiel’s. Elle deviendra pourtant un produit phare de l’entreprise.

1970
La concurrence avec la grande distribution devient difficile pour les brasseries bruxelloises. Les frères Wielemans parient sur la distribution dans les cafés et à domicile plutôt que dans les nouveaux supermarchés. L’entreprise ne parvient pas à produire autant et à distribuer aussi rapidement que les nouvelles industries, elle perd du terrain.

1978
La société est vendue au groupe Artois, grand concurrent, qui réduit progressivement la production.

1988
La brasserie ferme définitivement. Artois décide de détruire les bâtiments. Le Blomme, le BRASS et la façade du Métropole sont néanmoins sauvés et classés.

2001
La Région de Bruxelles-Capitale devient propriétaire du Blomme et du BRASS. La commune de Forest pourra exploiter le second. Le Métropole appartient à un groupe privé.

2005—2008
Rénovation de deux des bâtiments classés BRASS et Blomme.

2007
Le centre d’art contemporain WIELS ouvre ses portes dans le Blomme. Il tient son nom de la bière Wiel’s. Le Centre Culturel de Forest et la bibliothèque néerlandophone (aujourd’hui Bib Vorst) s’installent dans le bâtiment BRASS. Le Centre Culturel adopte alors le nom du bâtiment comme nom propre.

2008
Des percées sur le terrain proche du Métropole font jaillir l’eau de la nappe phréatique. La zone d’eau engendrée est baptisée Marais Wiels par les habitants. Elle porte depuis une végétation et une faune luxuriantes.

 

 

Pour les curieux·ses, un pdf plus complet sur l’Histoire du lieu, qui reprend le texte de l’exposition « Mémoire active (1879-2019 : Quartier Wiels, des brasseries aux dynamiques citoyennes) » est téléchargeable en cliquant ici.

 

 

 

Entretiens sonores avec des acteur·ices·s de cette Histoire :

Guido Vanderhulst, fondateur de La Fonderie et de Bruxelles Fabriques

 

Filippo Cacciato, ouvrier Wielemans pendant 38 ans

 

Edouard Soukiassian, carrossier Wielemans pendant 27 ans

 

Alain Hendricks, livreur Wielemans pendant 14 ans

 

Celina El Bakkali, habitante du quartier depuis 38 ans, ancienne coiffeuse et collectionneuse

 

 

© Académie royale de Belgique © Frédéric Oszczak
© Académie royale de Belgique © Frédéric Oszczak
© La Fonderie © Frédéric Oszczak
© Revue de la fonderie © Frédéric Oszczak