Poisons et remèdes

★ LETTRE DE JEAN ★

Cat Reaction GIF - Find & Share on GIPHY

 

À Forest, le 29 septembre 2020

 

Internaute lambda, geek, technophobe,

 

Est-ce qu’à toi aussi il t’arrive, la mort dans l’âme, de t’envoyer des mails à toi-même en guise de pense-bête, là où avant, tu notais sur un post-it ou sur ta main ?

 

Quand, d’un clic, tu déposes sur ton cloud une émouvante et néanmoins interminable série de photos de ton chat / chien / chéri / chou-fleur en gratin, est-ce au prix d’un mix d’émerveillement et d’angoisse ? En mode : « Ouille ! Mais au fait, quelle quantité d’énergie nécessitent les fermes de serveurs qui, à l’autre du bout du monde, hébergent mon cheptel d’images ? »

 

J’avoue, j’ai des sales habitudes et un paquet de progrès à faire en matière de consommation numérique. On va discuter de tout ça demain. De l’impact environnemental d’internet. De la face cachée de l’immatériel.

 

En ce tout début de saison au BRASS, ce sera la première d’une série de rencontres où on se questionne sur notre rapport aux écrans, aux objets connectés. Des questions qui, comme tu sais, se posent avec une acuité encore plus balèze dans le contexte du virus. Bernard Stiegler (le philosophe stylé mort récemment) disait que nos technologies, c’est à la fois notre poison et notre remède (« le pharmakon », il appelait ça). Eh bien, du côté de l’avenue Van Volxem, on se fera un plaisir d’explorer les poisons et les remèdes. On travaille à un vaccin contre la morosité : la reprise des concerts et l’irruption du stand-up sur la scène du BRASS, entre autres, signent le retour des anti-dépresseurs naturels et du baume au cœur ! Tu viens ?

 

kisskiss bisoubisou

 

▶︎ Voir la lettre complète ici

 

▶︎ S’abonner aux lettres de Jean