sa 07/12
18:00 — Centre Culturel Jacques Franck
spectacle

#Vu (13+)

Compagnie Arts Nomades
tickets

Le spectacle se joue au Centre Culturel Jacques Franck : Chaussée de Waterloo, 94 – 1060 Saint-Gilles

À partir de 13 ans

Préventes en ligne : 11 € | 7 €

Sur place : 12 € | 8 € | 1,25 € (art.27)

Représentation pour les scolaires le vendredi 6/11 à 14:00 > Réservations auprès de David De Meuter : ecole@lejacquesfranck.be

 

Cie Arts Nomades

Mise en scène, traduction et adaptation du texte Andreas Christou / Auteur, mise en scène Mattias Depaepe / Scénographie, graphisme, costumes France Everard / Musique, compositeur Vincent Cuignet / Eclairages, conception Mathieu Houart / Interprétation Julie Carroll, Vincent Cuignet

Avec le soutien du label UP et de Child Focus

Ce spectacle est soutenu par La Concertation ASBL – Action Culturelle Bruxelloise, dans le cadre de ses activités de sensibilisation du réseau sur les enjeux du numérique et de ses actions transversales sur le territoire bruxellois.

Ce spectacle a reçu le label d’utilité publique de la COCOF et bénéficie du soutien de Child Focus.

share on Facebook | share on Twitter | share on Google +

Une adolescente, Lisa, envoie un sexto (photo d’elle-même à caractère sexuel) à son petit ami. Très vite, la photo fait le tour de l’école, du quartier, de la famille.

Un jour, Lisa arrive dans une soirée où tous sont présents… Surgissent ces questions : qui est responsable du malaise ? Celle qui a osé donner une part de son intimité ou celui qui l’a partagé avec d’autres ? Ceux, plus ou moins voyeuristes, qui se moquent de Lisa ?

▷▷▷ Presse

« #VU soulève une problématique taboue : le fléau du sexting et des photos volées chez les ados. En plus d’être une pièce d’intérêt public, c’est notre coup de foudre artistique de ces Rencontres de Huy. »
Catherine Makereel, Le Soir

« Première gifle aux Rencontres de Huy, nécessaire et salutaire, main qui griffe et puis caresse, dénonce en cris, chuchotements et slam la question du cyberharcèlement à l’école, et de ses redoutables conséquences. L’on ressort complètement secoué de la nouvelle création des Arts nomades. Plein d’espoir, aussi. Pourvu que « #VU » soit vu par tous les adolescents ! »

Laurent Bertels, La Libre Belgique

© Arts Nomades
© Arts Nomades
© Arts Nomades