Les aventurièr·es du rail 🚂

★ LETTRE DE JEAN

Mon boute-en-train, ma locomotive,

Ce matin, en arrivant à la gare du Midi, un bubble tea à la main, je me demandais ce que j’allais t’écrire, après tout ce temps loin de toi.

Je commence ma journée de travail au-dessus d’une page blanche, la main alerte vissée sur ma souris grande vitesse. Il se passe une foule de choses ici en juin. Il suffira de claquer des doigts pour sortir rat-raf du train-train. Par où je commence ? C’est quoi les grandes lignes ? Les horaires ? Les tarifs ? Faut-il réserver ? De quelle voie part-on ? La 9 ¾ ? Peut-on faire des allers-retours ? Ou juste des allers simples et des allers compliqués ? (…) Je m’égare. Comme d’habitude. À 9h36, paf, mon collègue Benoît (arrivée initialement prévue à 10h07) surgit dans le bureau, et m’explique qu’on va, le temps d’une fête de quartier, remettre en service les rails de tram abandonnés de la rue de Belgrade pour y faire circuler un cuistax.

Nom d’un caténaire !!! Ma matinée a de toute évidence été hackée par la SNCB ou la STIB. Et avec mes aiguillages de pensées qui déconnent, je n’ai pas bu mon bubble tea ni parlé de ce qu’on propose en juin (les concerts en voiture 2, les fêtes en voiture 3, le bar en voiture 7 etc) (mais on s’en fout, les détails sont en-dessous.)

Circulez, y’a tout à voir👇

Jean Brass (qui t’envoie un wagon de bisous d’amour ❤)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▶︎ Voir la lettre complète ici

▶︎ S’abonner aux lettres de Jean