S'inscrire à notre newsletter

* champs requis
Intérêts
Avoir l’œil

▴ Rencontre avec Amel et Nora

[2019] Ouverte en 2012 avenue Van Volxem sur le site de l’ancienne usine de chaussures Bata, la Fondation A Stichting est un lieu d’exposition dédié à la photographie documentaire. Dès le début, l’équipe a eu à coeur de faire découvrir aux jeunes du quartier les univers photographiques des artistes du monde entier qui y étaient présentés. C’est ainsi qu’à travers le programme pédagogique OpenA, un bon nombre d’élèves d’écoles primaires et secondaires ont eu l’occasion de se familiariser avec des images de châteaux d’eau allemands* ou d’enfants soldats congolais**. À chaque nouvelle exposition, après avoir rencontré les artistes et échangé avec eux, les enfants et ados se saisissent de l’appareil photo comme moyen d’expression, guidés par une artiste-animatrice. Le fruit de leurs ateliers sera montré au BRASS dans l’exposition Découverte opnieuw lors de la Joyeuse Ouverture. À l’école El Hikma, discussion avec Amel et Nora (onze et douze ans) qui nous content leurs découvertes photographiques à l’heure de la récré.

Amel – On a vu trois expos à la Fondation A. La deuxième, c’était Nicholas Nixon, un Américain. Il a fait une série qu’on a beaucoup aimée : il a photographié quatre sœurs, ensemble chaque année, depuis qu’elles avaient quinze ou vingt ans, jusqu’à leurs soixante ans.

 

Nora – Après, Madame Véronique*** nous a proposé de faire des photos de personnes âgées. Avec mon groupe, on est allé.e.s dans un home, on y a rencontré Marie-Thérèse. Madame Véronique nous avait expliqué qu’avant de prendre des photos, il fallait parler avec les personnes âgées de leur vie, pour qu’elles aient confiance en nous. Alors Marie-Thérèse nous a raconté sa vie, la mort de son mari, celle de son fils, l’histoire de son père qui a fait la guerre… C’est trop bien d’apprendre des choses sur la vie des gens que normalement, on n’aurait pas rencontrés !

 

Amel – Avant, si on me proposait de faire des photos, j’aurais photographié des personnes qui se sont préparées pour une fête, ou les plus belles personnes que je vois, mais pas des vieux ! Au final, je trouve qu’on apprend beaucoup plus en photographiant une personne âgée qui a quelque chose de spécial dans sa manière d’être naturelle.

 

Nora – En fait notre façon de regarder ce qu’il y a autour de nous a changé ! Sinon ce qui m’a marquée, c’est la série de Georges Senga qui parle des enfants soldats. Je n’avais pas idée qu’il existait aujourd’hui des enfants de notre âge qui étaient obligés de faire la guerre.

« Avant, si on me disait de faire des photos, j’aurais photographié les personnes les plus belles que je voyais, pas des vieux ! »

Amel – Moi ce qui m’a frappée, c’est la photo de l’oeil de Nicholas Nixon. En très gros plan, l’intérieur de son oeil ressemblait vraiment fort à une fleur. Je n’avais jamais eu l’occasion de voir un œil de si près ; on ne regarde jamais ses amis à une telle distance, et moi j’ai les yeux bien trop noirs pour y voir quoi que ce soit ! Avant je n’aurais pas pensé à photographier un oeil. Pourtant j’ai trouvé ça super beau.

 

 

 

 

* Exposition de Bernd & Hilla Becher, « Imprimés 1964 – 2013 »
** Exposition de Georges Senga, « Cette Maison n’est pas à vendre »
*** L’artiste-animatrice