Sur le bout de la langue

★ LETTRE DE JEAN

À Forest, le 23 novembre 2021.


 
Avoir un cœur d’artichaut

Avoir un cœur de pierre

Ne pas avoir les yeux en face des trous

Se fourrer le doigt dans l’œil

Ne pas savoir sur quel pied danser

Avoir un coup dans le nez

Une partie de jambes en l’air

Couper l’herbe sous le pied

Ça me sort par les trous de nez

Les bras m’en tombent…

 

Salut mon cœur.
 
Je viens de mobiliser mes quelques neurones opérationnels en cette journée de novembre un peu morose (où résonnent, en arrière-plan, le retour au galop des cas-contacts et l’insolente valse des quarantaines) pour examiner les expressions qui me passent par la tête (en ce moment dans la salle des machines, une expo recense, dans plein de différentes langues, des expressions imagées liées au corps ; les visiteu.r.se.s sont invité.e.s à compléter en écrivant sur un mur).
 
Me voilà donc à fixer le plafond d’un air pénétré. Fichtre, j’en ai encore plein sur le bout de la langue mais ça bloque. T’as des idées pour compléter l’inventaire ?

…. 😘
 
Ton Jean
 
 

▶︎ Voir la lettre complète ici

▶︎ S’abonner aux lettres de Jean